Publicidad

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Ce musée permet au public d'en savoir plus sur les origines préhispaniques de Naucalpan, tout en préservant la culture traditionnelle de Tlatica. Il comprend plus de 250 pièces représentatives de cette région et des activités qui s'y sont déroulées il y a près de 4000 ans.

Ce musée a ouvert ses portes en avril 1974 avec pour objectif donner à la communauté locale un lieu où elle pourrait présenter les objets qui témoignent de son histoire.
En visitant ce musée, on apprend comment la culture Tlaltica s'est implantée à Naucalpan, passant d'une culture nomade à sédentaire, et laissant derrière elle une longue tradition d'artisanat.

La culture Tlaltica fut l'une des premières à se sédentariser autour de l'agriculture en Mésoamérique, et nous savons aujourd'hui grâce aux fouilles archéologiques qu'elle était abondante en potterie et céramique. Dans le musée, on apprend que cette culture a atteint son apogée durant la période Préclassique olmèque, et s'est installée dans la région qui constitue aujourd'hui la ville de Naucalpan.

Le musée nous apprend également que les Tlatilcas pratiquaient la déformation de crânes et la mutilation dentale.

Selon des investigations récentes, les Tlalticas n'ont jamais dévelopé l'art du textile ni leur propre langue, que ce soit par l'écriture ou le pictogramme. Chasseurs, ils peignaient leur peau en rouge. They painted themselves in red color. Leur système agricole était très rudimentaire avant l'arrivée des Olmèques.

Economie

Leur économie était basée sur le maïs, bien qu'ils aient également pu cultiver le potiron et les haricots. Les graines étaient plantées en utilisant des batons aiguisés sur des champs aérés par la déforestation.

Ce régime de légumes était accompagnée de la chasse de armadillos et d'ours et de la pêche de poissons, canards, tortues et grenouilles. Les Tlatilcas vivaient aussi de la cueillette de fruits sauvages et de racines, utilisées pour la nourriture et la fabrication de paniers. La présence de matière première provenant de régions lointaines démontre l'ampleur du commerce régional à cette époque.


Art

Les Tlalticas produisaient de très belles céramiques. Elles peuvent être classées selon deux types: les céraniques grandes, creuses et peintes de route; et celles petites, solides et peintes méticuleusement.

 

Ces dernières représentent presque le plus souvent des femmes nues avec des corps peints.

Il existe aussi des figurines à deux têtes, ou bien des individus aux corps déformés, dont des joueurs de balon te des contortionistes. Des pots en céramique étaient conçus pour la décoration et avaient une palette de couleurs limitée. Les formes les plus communes sont celles des pots à long ou petit cou, des pots à trois pieds et des bouteilles. Il existe également des plateaux modelés selon la forme d'annimaux ou de végétaux comme le canard, le poisson ou le potiron (calabaza).


Les Tlalticas étaient inconnus des années durant et leur culture ne fut découverte qu'en 1942.

L'entrée du musée est gratuite et présente des figurines et des poteries de cette civilisation.

Ne ratez pas la visite de ce musée!

Gustavo Baz no. 200
Col. San Luis Tlatilco
Naucalpan de Juarez
Tel. 53002705
Lundi - Vendredi: 9 a.m. to 6 p.m.
Samedi et Dimanche: 10:00 a.m. to 5 p.m.

 

>>> Photos

  • Museo Tlatilco_50
  • Hits: 5254
  • Museo Tlatilco_49
  • Hits: 5014
  • Museo Tlatilco_48
  • Hits: 4827
  • Museo Tlatilco_47
  • Hits: 3954
  • Museo Tlatilco_46
  • Hits: 4031
  • Museo Tlatilco_45
  • Hits: 5076
  • Museo Tlatilco_44
  • Hits: 3904
  • Museo Tlatilco_43
  • Hits: 4223
  • Museo Tlatilco_42
  • Hits: 4270
  • Museo Tlatilco_41
  • Hits: 5170
  • Museo Tlatilco_40
  • Hits: 3006
  • Museo Tlatilco_39
  • Hits: 2825

 

 

 

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

Publicidad

Lista Correo EdoMex

 

Suscribir

* indicates required